titre
Accueil Le Shetland Etalons Poulinières Poulains_Pouliches Actualités Naissances Galerie Vente Contacts Liens














Pour agrandir, cliquez sur la photo.













Son histoire

Connu comme un des poneys les plus robustes, le shetland a su résister aux basses températures et s'adapter à une nourriture

composée essentiellement de bruyères et de lichens dans un environnement hostile des Iles Shetland au Nord de l'Ecosse.

Trés robuste et extrèmement résistant, il fut utilisé aux travaux agricoles et aux transports. Au XIX siècle, sa petite taille

le destina à travailler dans les mines. Beaucoup y furent sacrifiés. Plus tard, avec la démocratisation de l'équitation,

sa carrière de monture adaptée aux enfants s'amplifia.

L'Association des Eleveurs de Poneys Shetland fut crée en 1966 pour encourager une sélection rigoureuse en conformité avec

son standard, tel que nous le connaissons aujourd'hui.

Morphologie

C'est probablement l'absence de nourriture et la rudesse du climat qui ont fixé sa taille réduite. C'est le plus petit de

tous les poneys.

La race shetland comporte selon le pays trois à quatre catégories bien distinctes :

- En France, le mini. de 72 à 86 cm (crée en croisant les plus petits entre eux sur plusieurs générations)

- l'intermédiaire de 86.5 à 93 cm.

- le standard de 93.5 à 107 cm.

Tous les trois appartiennent à la même race. Les origines, le tempérament, et la conformation sont strictement identiques.

La tête est bien ciselée, d'expression intelligente; le front est large; les petites oreilles sont portées haut;

les naseaux sont larges et bien ouverts .

Crinière, toupet et queue sont abondamment pourvus de crins.

L'encolure est massive et musclée. Le poitrail est large et profond, le dos court, le rein puissant et large.

Les membres sont puissants, à l'ossature dense mais pas grossière. Les pieds sont ronds, bien conformés, avec une corne

dure et résistante.

Les allures sont libres, énergiques, amples et régulières.

Zone d'élevage

Le Shetland est très inégalement réparti sur l'ensemble du territoire. La Bretagne, la Normandie, le Centre et l'Auvergne

concentrent les effectifs les plus importants ; viennent ensuite le Nord Picardie et la Lorraine. Le Sud-Ouest, Rhône-Alpes,

possèdent les effectifs les plus faibles.

Utilisation et Personnalité

Docile, mais avec du tempérament ; calme , tout en étant réactif , c'est la monture parfaite pour les enfants.

Souple et puissant, c'est un petit sportif polyvalent et plein de coeur .

Affectueux et caressant , ces atouts en font un animal révé de compagnie.

En conclusion... Pour la compagnie , l'apprentissage sous la selle, l'attelage ..... Tout lui convient !

Entretien

Le grand défaut du shetland est sa gourmandise ; sans surveillance, il est alors difficile de lui faire garder son poids

normal, et le risque d'obésité devient dangereux pour sa santé et sa forme. Il peut vivre dehors par tous les temps;

un simple abri suffit . Si l'herbe devient rare, un peu de foin, une pierre à sel, des minéraux et de l'eau toujours

propre seront suffisants.

Après la primo vaccination , faire un rappel annuel contre la grippe équine et le tétanos.

Vermifuger 3 à 4 fois par an .

* choisir le vermifuge le plus approrié en fonction de la saison et du mode de vie,

* évaluer le poids de l'animal ,

* il est nécessaire de traiter tous les poneys d'une même parcelle ,

(l'idéal est de les mettre en box, et d'attendre 48 heures avant la remise au pré)

Ne pas oublier le parage au minimum 2 fois par an .

( Aprés un certain ralentissement en hiver, la pousse de la corne reprend. Il devient donc nécessaire de pratiquer

un parage de propreté , voire correcteur . )

La rusticité et la sobriété du shetland rendent son entretien facile et peu coûteux.

Retourner en haut de la page